Muriel et la tirelire

Muriel et la tirelire

les AZA subversifs

(Ministère du Travail et du Dialogue Social – 127, rue de Grenelle – Paris 7° —– 2 Août 2017)

–—–Jean Casanova

——-Après Perrette et le pot au lait, vous ferez connaissance avec Muriel et la tirelire. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une fable, il y a là aussi une morale.

Vous connaissez tous ce petit objet familier, la tirelire, ce petit récipient où l’on accumule la menue monnaie. Il est le plus souvent en forme de cochon, en céramique ou en porcelaine, avec une fente sur le dessus. Utilisée pour inculquer le sens de l’épargne aux enfants, car il leur faut la casser pour pouvoir dépenser l’argent – on casse plus joyeusement sa tirelire que sa pipe – ce qui, c’est très éducatif, les oblige ainsi à justifier leur décision.

Pour les grandes personnes, le terme utilisé est plutôt celui de bas…

View original post 845 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s