Décodage d’ image, il faut avoir du Cran!

 

Avoir du « CRAN » pour avoir la banane rock-n’Roll??? -((Causer du « CRAN » -pseudo « Black-Panthers » modernes-  est employé ici  comme pour un jeu de mots…Défions-nous de certains groupements…Discuter du CRAN ici n’est pas l’objet du moment.
Sans doute aurons-nous à y venir cependant au fil des débats)).
Pour, à grands coups de tatanes -Pour ma part j’ai un faible pour les santiags-  au cul des « mal-propres en col blanc », rappeler qu’il ne suffit pas de citer Aimé Césaire pour se dédouaner   de toute obligation morale et politique envers tous les exploités et les colonisés  de la planète, les laissés pour comptes, les spoliés, les pillés, les « sans-terreS », les déracinés, les déplacés, les massacrés, les génocidés, les gazés et mitraillés:
NOUS TOUTES ET TOUS qui ne manquerons pas le moment venu de faire rendre gorge à ces maquignons-là, ces pseudos héritier d’une Révolution qu’ils ont surtout tenté de réduire à un quasi néant ne conservant d’elle que ce qui pouvait contribuer à satisfaire « moralement » leurs appétits  infatigables de sueurs et de sang…L’abolition de l’esclavage? Ils l’ont encore en travers de la gorge en dépit de la « parade » politique qu’ils ont instaurée pour le perpétrer une fois débarrasser de ses versions antérieures, les plus visiblement brutales. (Chacun peut imaginer sans peine combien les frontières entre le « politiquement korrekt » et « la brutalité » sont ténues!).

Cet article est relayé sur  http://nosotros.incontrolados.over-blog.com et  http://nosotros.incontrolados.wordpress.com

Steph
,

les AZA subversifs

En observant bien la photo de Gonzalo Fuentes AFP, plusieurs détails sautent immédiatement aux yeux

http://www.liberation.fr/societe/2013/05/10/esclavage-hollande-refuse-toute-reparation-materielle_902048

1-Y’ a pas grand monde, ce qui est assez étrange pour un fait HISTORIQUEMENT MONSTRUEUX

2- Les leucodermes et les mélanodermes ne se mélangent pas ou plutôt il y a une majorité de mélanodermes à part du groupe du Président

3- Seuls les mélanodermes sont dans le chaînon symbolisant l’ ESCLAVAGE de la sculpture en gros plan…. dont Taubira, Lurel,etc…

Le refus d’ Hollande de donner une réparation matérielle aux descendants d’ esclaves qui ont enrichi la Banque de l’ Etat, la fameuse Caisse des dépôts et consignations, ne serait-il pas la cause de cette séparation?

Il ne faut quand même pas oublier que de nos jours les gros propriétaires des Dom-Toms sont des leucodermes et que les « affranchis » ne l’ ont été que parce que ces EXPLOITEURS y trouvaient leur…

View original post 437 mots de plus

[Genève sous surveillance] Maudet en a rêvé…

[Genève sous surveillance] Maudet en a rêvé….

Un «Big Brother»  surveillera les Genevois

Le Conseil d’ État vient de déposer un projet de loi visant à coordonner la vidéo-protection dans le canton.

Des caméras vont être installées dans les rues pour lutter contre les infractions.

____________________________________________

Des caméras de surveillance vont fleurir dans les rues de Genève. Le Conseil d’ État dépose un projet de loi visant à coordonner la vidéo-protection dans le canton. Le Parlement est aussi appelé à voter un crédit de 1,9 million de francs pour en financer le système, qui devrait ensuite coûter un million par an.

«Il est temps de dépassionner le débat», a déclaré mardi devant les médias le conseiller d’Etat Pierre Maudet, en charge du Département de la sécurité. Si le parlement le suit, 21 caméras haute définition seront installées dans le quartier des Pâquis, une zone aux multiples facettes, afin de tester l’efficacité du système. Le Grand Conseil prendra connaissance du projet lors de sa prochaine session fin avril, mais il se prononcera ultérieurement.

Les infractions visées seront en particulier les violences contre les personnes et les atteintes au patrimoine, dont les incivilités. Orientables, les caméras seront d’ailleurs équipées d’un dispositif anti-vandalisme. La lutte contre le trafic de stupéfiants n’est concernée que dans une moindre mesure.

La vidéo-protection n’étant efficace qu’avec un traitement humain, comme l’a souligné M.Maudet, une centrale d’observation des images, complémentaire à la Centrale d’engagement, sera créée. Dotée de trois postes occupés par huit personnes qui se relaieront une bonne partie de la journée mais pas 24 heures sur 24, cette centrale aura une vocation proactive.

Efficacité

Ces agents de sécurité, spécialement formés pour assurer un traitement en temps réel, seront munis de murs d’images permettant de suivre jusqu’à 50 caméras par poste. L’objectif du dispositif est d’abord la prévention et la dissuasion, mais aussi la protection et l’aide à l’engagement.

«Nos forces pourront être utilisées de manière plus rationnelle. On saura tout de suite quel genre de patrouille envoyer», relève M.Maudet, qui note que ce projet s’inscrit dans le cadre de la réorganisation des forces de l’ordre et «s’associe parfaitement à la montée en puissance de la police de proximité».

De manière plus classique, les images constitueront également un soutien aux enquêteurs dans l’élucidation d’infractions. Si cette expérience est concluante, elle permettra à terme de gérer l’ensemble d’un dispositif cantonal, avec les communes souhaitant en bénéficier. Un bilan sera réalisé deux ans après la mise en service de la phase-test aux Pâquis, a précisé le magistrat.

Sans tabou

Certaines communes du canton disposent déjà de caméras. Leur usage n’est cependant pas proactif; il ne sert qu’à dissuader et aider à résoudre les infractions. Au Grand-Saconnex par exemple, les dégâts aux bâtiment communaux ont passé de 120’000 francs en 2006, année de l’installation de caméras sur ces immeubles, à 30’000 francs en 2009, a illustré M.Maudet.

«L’heure n’est plus aux clivages idéologiques gauche-droite du début. Les caméras se sont multipliées, dans les trains, les commerces. Les gens s’y sont habitués», a dit Pierre Maudet. Le conseiller d’ État veut dès lors aborder ce projet sans tabou.

Les Genevois ne découvriront ainsi pas les caméras de surveillance avec cette loi, y compris dans le domaine public. Neuf avaient déjà été déployées dans la perspective de l’Euro-foot en 2008, et 25 sont exploitées dans le cadre du contrôle des sites diplomatiques. Il s’agira de les intégrer dans le concept.

Caméras privées

Les nombreuses caméras privées, dans les hôtels, les gares et autres établissements devraient aussi pouvoir être intégrées, a relevé Marc-Antoine Nissile, président des hôteliers genevois. Selon lui, la pose de caméras, notamment dans les lieux touristiques, est une nécessité face aux critiques de villes concurrentes sur le taux de criminalité à Genève.

Se référant à la solution adoptée par Munich, visitée par les autorités genevoises, Pierre Maudet pose la question de la mise en valeur des images issues de caméras privées, qui filment du reste aussi le domaine public. Les autorités bavaroises ont choisi l’option de doter la ville d’un minimum de caméras, mais d’avoir accès en permanence aux près de 5000 caméras privées.

A Genève, le flou existe encore quant à l’accès par la police aux caméras privées, sans compter le problème de compatibilité technique. Le magistrat libéral-radical ne veut s’épargner aucune discussion, pas même celle sur la durée de conservation des images.

Leur presse sécuritaire – 20min.ch (ATS), 09/04/2013 à 14h53

Relayé depuis le Chat Noir Émeutier par Steph.

+

Invitation à Gène pour une  Incitation

à  une Dérive Psycho-Géographique apodicticienne

pour l’exploration cartographiée d’une ville en état de siège de chiotte.

(Steph)

Merci à « Feuille de Suie » pour le relais et le complément qu tu as apporté!

Bien amicalement,

Steph..

– »…« Quelques poubelles ont brûlé« , a précisé par ailleurs la préfecture… ».
Alors??? C’est dur hein de voir bruler à la fois sa « maison » et ses rejetons…héhéhéhéhéhé!
Pour précisions:
Mr. Poubelle était le Préfet de Paris qui inventa le « container à ordures » qui porte fièrement son nom.
L’avantage symbolique indiscutablement éloquent c’est qu’en cramant une poubelle et son contenu on crame à la fois non moins symboliquement un commissariat et les ordures qui l’habitent….Ça s’appelle aussi « la sublimation ».

 

Y pas de raison de se priver du plaisir que ça procure.
Steph

Le Chat Noir Emeutier

Montigny-en-Gohelle : tensions avec la police après la mort d’un habitant tué au cours de son interpellation

La ville de Montigny-en-Gohelle (Pas-de-Calais), dont un habitant est décédé jeudi lors de son interpellation, était le théâtre d’échauffourées entre des résidents et la police. Un appel au calme a été lancé par la préfecture.

Une trentaine de personnes du quartier, de tous âges, faisaient toujours face en fin d’après-midi aux forces de police, cibles de quelques jets de pierres, a confirmé la préfecture du Pas-de-Calais, qui parlait de « tension ». Les autorités, qui estimaient que la situation était sous contrôle, ont tout de même lancé « un appel au calme« . Des vitrines ont été brisées route de Harnes, à proximité de la rue de Lassigny où ont eu lieu les faits.

« Quelques poubelles ont brûlé« , a précisé par ailleurs la préfecture. Le préfet était attendu sur place, dans le quartier de la Plaine, où il devait rencontrer…

View original post 921 mots de plus

QUI DONC A ASSASSINE CHOKRI BELAÏD ET A QUELLES FINS?

Jeudi 7 février 2013

Voila maintenant que les Barbus assassinent Chokri Belaïd.

( « probablement », nous affirme-t-on, mais qui tout de même incite à quelques « questions » allant de soi)

http://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR-OoRN4Bs7uk-Ps33mjsxidgnRRfd4d-2559_vz6Dmcp4ymbJi

-Chokri Belaïd la veille de son assassinat/Fev:2013-

(C’est sans doute sur ce fait immonde -un de plus- qu’hier tu m’avais demandé si j’avais suivi ce qui se passait en Tunisie). Je n’avais à ce moment-là esgourdé ni la Tv ni les « Glavio » hertziennes de toute la journée.

 

Un acte qui ne pourrait que les desservir pourtant, au milieu de tous les autres qui en l’espèce ne sont pas des moindres et constituent déjà une forme non minorée « d’attentat permanent » contre les 

 

Et voila que ceux-ci voudraient de cette étonnante manière éteindre les incendies qu’ils allument depuis presque deux ans en promettant d’obscures mesures aussi ineptes que peu crédibles -((un mouverdement de compétences nationales.(?).))- .

Tunisiens.

 

 

Y a quand même un truc ou deux, ou encore trois que je ne pige pas bien….Des trucs soulignant le « contre-emploi » de la manœuvre…

-En quoi assassiner maintenant, Chokri Bélaïd leur est-il utile?/En quoi ce ne le serait pas?…Bigre….

-Sont-ils, ces barbus à la con, encore plus cons qu’ils ne le paraissent déjà au point de foutre de l’huile d’olive sur le feu tunisien qui couve avec ardeur depuis l’arrivée des Salsifis de Enarda au Pouvoir au terme d’une élection fortement controversée,objectivement « entachée d’irrégularités » avec un taux de participation fantomatique? A un moment où la « Guerre sociale » menace comme jamais (car maintenant allant bien au delà de la seule dictature des Ben Ali?), Au moment où le « printemps arabe » redémarrerait comme en Egypte et bat encore son plein en Libye (bien qu’on ne nous en dise rien ou quasiment rien)…(Mais peut-être « à cause de ça «  précisément m’objectera t-on..) .
Mais alors le coup serait vraiment incroyablement et radicalement foireux et irait assurément à contre-sens de la « pacification forcée » menée à la trique et au hachoir.

-Comment et pourquoi les Tunisiens se radicaliseraient-ils massivement maintenant seulement à l’occasion de cet attentat alors que les raisons de le faire ne manquaient pas depuis des lustres et que cependant ils ne s’y engagèrent que « bien trop peu »…? (Mais assez toutefois pour déchainer là aussi la barbarie des forces de la répression!)

Le coup parait tout de même foutraquement tordu et pourrait fort bien émaner « d’autres instances obscures » dont l’intérêt n’est pas de « soutenir » les Tunisiens ou l’opposition tunisienne mais pourrait bien provenir donc de ceux qui en sourdine (en sous-mains voulais-je dire), contribuèrent à stopper « la révolution du jasmin » (qui contenait déjà en creux ses propres faiblesses) en favorisant une fois de plus les islamistes (instrumentalisables à souhait comme déjà observé) et s’avéra être une gigantesque boulette imbécile digne d’un amateur de « Monopoly » qui aurait foutu tout son blé dans l’achat de « l’Hôtel de la Paix » depuis la case « prison », et qu’il s’agirait maintenant de réparer les conneries à la hâte et dans la précipitation…
On dit aussi de ces aventureuses entreprises:

– »aller de Charybde en Scylla »-.

 



Les thèses contradictoires en présence affirmant ou infirmant la main-mise des Barbus dans la combine loin de s’invalider réciproquement, se soutiendraient paradoxalement selon le principe dit de « l’Unité des contraires »:

-)1Les Barbus ayant tout intérêt de faire accroire à l’improbabilité d’un acte les incriminant et qui les desservirait (une bonne et impérieuse raison alors pour le commettre).

 

Une action de barbouzes à la « OO7-Jean Dujardin » émanant des autres officines en présence jouant les « pompiers pyromanes » quant à elle serait si grossièrement aveuglante et bancale avec Louis de Funès dans le rôle titre qu’il semblerait qu’il pourrait sembler aux quidams lambda que nous sommes, insensé de seulement l’évoquer au nombre des paramètres envisageables alors qu’en fait ce serait pour celles-ci aussi « le moment éblouissant ou jamais »!.

Vous comprendrez chère Frie que dans ces conditions nouvelles car datant d’hier seulement mais comme produit d’une longue continuité vieille comme Hérode, il me soit difficile de ne pas mettre provisoirement entre parenthèses « la très riche et palpitante discussion en cours » et de surseoir un petit peu -(Un jour ou deux et en tenant compte des évolutions & comm’s de cette même discussion)- à vous répondre comme je vous l’avais promis présomptueusement sur la question des « tirages au sort ».
Comme chacun sait, cette question ne s’apparente en rien à celle d’un vulgaire tirage du Loto en salle des fêtes -(ou d’hémicycle)- se déroulant dans un patelin paumé de basse-Normandie ou d’ailleurs où l’on jouerait aux Grands Démocrates érudits et citoyens de première bourre, car, ainsi qu’à l’Antique, il nous faudrait préalablement définir comment, pourquoi et qui sera habilité à siéger ou non dans le parterre de ces démocrates soucieux de se faire tirer le sort…voire le portrait en pied.

Non moins, Frie, comme te l’écrivait notre amie et complice Apodicticienne Geneghys, il nous faudrait aussi en préambule discutailler un peu de ce que nous pouvons bien entendre « communément »  par « démocratie », « démocratie directe », et tout aussi nécessairement mais incontournablement de son corollaire « le Spectacle »…(encore que sur ce point Théodore Adorno (In: les Minima Moralia)et plus près de nous encore Guy Debord (In: La Société du Spectacle) y auront apporté magistralement des réponses difficilement « écartables ».

Vous voyez bien que je ne cherche point à éluder puisque tous les éléments favorables à une discussion sont réunis dans ce petit message que je vous adresse en vous priant de ne pas me tenir rigueur de différer quelque peu la réponse que je vous avais promise.

Bien cordialement. 


Steph.

http://nosotros.incontrolados.over-blog.com

anthropologie du présent

View original post

[Crève la taule à travers le monde] Gestes et actions contre les prisons lors de la nuit de la St-Sylvestre (2)

[Crève la taule à travers le monde] Gestes et actions contre les prisons lors de la nuit de la St-Sylvestre (2).

[Ne restons pas isolé.e.s face la machine judiciaire] Face au chantage… ( Vive la solidarité ! )

[Ne restons pas isolé.e.s face la machine judiciaire] Face au chantage… ( Vive la solidarité ! ).

Previous Older Entries