[ANTI-CARCERAL] Attaque des locaux de la PJJ à Labège – 05/07/2011

[ANTI-CARCERAL] Attaque des locaux de la PJJ à Labège – 05/07/2011.

communiqué sur les perquisitions du 29 mars 2011-ITALIE-

COMMUNIQUE/INFO/RELAIS

Uitbraak uitbraak

à nouvelles.la.c.

Italie/raid policier dans 16 villes contre les anarchistes : 60 perquisitions, 26 mis en examen et 5 incarcérés

Depuis ce matin 6 avril à l’aube : 26 compagnons mis en examen, dont 5 incarcérés à Bologne, considérés comme les promoteurs d’une « association de malfaiteurs à finalité terroriste » [« associazione a delinquere con finalità eversive »]

Pour leur écrire :

Martino Trevisan
Robert Ferro
Nicusor Roman
Stefania Carolei
Pistolesi Anna Maria

c/o
casa circondariale
via del Gomito 2
40127 bologna
Italie

Bologne : communiqué sur les perquisitions du 29 mars 2011
(Le 1er avril 2011)



Nous avons toujours crié à haute voix. Nous continuerons à le faire.

Mardi 29 mars 2011, huit personnes de Bologne et Ferrara ont été réveillées par les perquisitions de la Digos, qui est entrée chez elles au prétexte de recherche d’armes et d’explosifs.

Opération victorieuse ! Les agents, peu convaincus eux-mêmes, sont repartis en cochant la case « résultat positif », ayant saisi des ordinateurs, des photos de vacances, des lettres personnelles, des brochures, des outils de travail et, le fin du fin, de dangereuses bougies parfumées, objet que bien entendu tout un chacun a chez soi.

Malgré tout, les jours suivants le procureur-chef de Bologne, Alfonso, a souligné selon les journaux combien le matériel saisi pouvait constituer une intéressante source de renseignement pour identifier les responsables des récentes (mais seulement) attaques contre des structures de la domination.

Bologne est une ville où la conflictualité sociale est vivante et réelle, même si la répression frappe pour réduire l’insatisfaction de beaucoup à quelques individus.

Ne réussissant pas à s’opposer à cette réalité de menaces anonymes et diffuses, on tente de donner une identité spécifique à l’ennemi intérieur.

Dans un contexte mondial de forte conflictualité sociale encore aiguisée par la crise, l’Etat, son bras armé et son bras médiatique, tente constamment de freiner la portée insurrectionnelle, renvoyant tout geste d’opposition réelle à des groupes restreints, dans ce cas aux anarchistes de Fuoriluogo [bibliothèque ananrchiste, Ndt].

Pour notre part, nous avons toujours crié à haute voix, et nous continuerons à le faire.

Pour notre part, nous sommes fiers d’une ville où on ne laisse pas tranquilles un instant les exploiteurs, les fascistes de Casapound et les racistes de la Ligue du Nord. Qu’ils braillent en invoquant la répression, nous ne nous naisserons pas intimider.

Les terroristes sont ceux qui enfermement et bombardent,
pas ceux qui combattent tout cela.

Samedi 16 avril, nous descendrons dans la rue pour relancer tout cela :

sur le front extérieur, pour répéter notre opposition à la guerre en Libye et pour exprimer notre solidarité aux insurrections du Maghreb

sur le front intérieur, pour exprimer notre solidarité avec les compagnons frappés par la répression et séquestrés par l’Etat

Traduit de l’italien de informa-azione, Ven, 01/04/2011 – 13:25

 

cettesemaine.free.fr/spip

A new police and judiciary raid against anarchists in Italy has hit the city of Bologna, and in

particular the comrades of ‘Fuoriluogo’. The charge is ‘organized crime with aims of subversion’
and refers to both public campaigns and attacks against banks, ENI (the Italian energy multinational
involved in nuclear activities and in business with the Libyan regime), structures linked to the
Bologna migrants detention centre and other centres of economic and political power.
The investigation is alleged to date back to 2006. Searches have been also carried out in 16 towns
all over Italy, where material especially linked to the Bologna comrades has been seized.
5 comrades of ‘Fuoriluogo’, whom the investigators consider the ‘promoters of the association’, are
being held in prison whereas another 7 have been inflicted restrictions of various kinds.

It is the usual way of the Italian repressive forces: wherever there is an active presence of anarchist
comrades who stand up against power and its many manifestations, spectacular judicial frame ups
are set out, comrades considered as interesting targets by power are arrested and dozens of searches
are carried out all over the Italian territory against those who are viewed as accomplices or simple
friends of the arrested.
The comrades of ‘Fuoriluogo’, like many other anarchists in many Italian places, are among those
who do not stay silent in front of the misery of this society, speak out loudly and carry out activities
with anarchist means in the struggle for freedom and against exploitation. Everything our comrades
do becomes therefore a target for the inquisitors: leaflets, anarchist papers, meetings, demos, the
most disparate initiatives. Needless to say, there is no evidence linking the arrested anarchists to
the actions they are accused of as the reason for this nth repressive wave is to be found in the mere
nature of anarchist struggle, in the generosity and tenacity of our comrades and in their resolute and
unshakable struggle for freedom.
Unconditional solidarity to the anarchists of ‘Fuoriluogo’. Fuck the Italian judiciary and its pigs in
uniform or in plain clothes.

An accomplice of ‘Fuoriluogo’.

Suicide d’un jeune garçon de 17 ans à la Maison d’Arrêt de Tours


TOURS de vice, vice de flics!!!

Lundi 20 décembre 2010/O8h30…Entendu à la Gladio…. 1 20 /12 /2010 14:05

Mourir pendu à 17 ans dans une cellule à Tours!

Entendu ce matin Lundi  à 8h30 à la glavio

Un jeune garçon de dix sept ans qui s’était arraché  alors que des éducastrateurs le convoyaient vers un « Centre Fermé » pour mineurs et avait été finalement serré par les keufs en pleine « belle », puis incarcéré à la prison de Tours, a été retrouvé pendu ce matin  dans sa cellule….

Pour le moment nous n’en savons pas d’avantage…

L’administration pénitentiaire conclue à un « suicide »…

Nous ne connaissons pas même son nom….

Avec ses amis, ses proches, sa famille, encore anonymes

nous partageons une grande colère!

– A SUIVRE-

Nosotros.incontrolados/les Bâtisseurs d’Abîmes/Descendre de l’Arbre

-«  »Suicide par pendaison d’un mineur à la maison d’arrêt de Tours

Source Ag.Pres. Lundi.16.Heure

TOURS – Un jeune homme de 17 ans et demi, placé les jours derniers en détention provisoire, s’est suicidé vendredi soir à la maison d’arrêt de Tours, a-t-on appris lundi auprès du procureur de la République, Philippe Varin.

Suicide par pendaison d'un mineur à la maison d'arrêt de ToursCrabe en ronde 

« Tout confirme l’hypothèse du suicide. L’autopsie réalisée ce (lundi) matin confirme la mort par strangulation (…) Il s’est pendu à la grille de sa cellule avec les draps de son lit dont il a fait des bandelettes », a expliqué le procureur.

Le jeune homme venait d’être incarcéré par le juge car il s’était échappé du centre d’éducation fermé où il avait été initialement placé.

Après une récente interpellation, le juge avait décidé de le renvoyer dans le Centre d’éducation fermé. Mais, pendant le voyage, il avait « faussé compagnie aux éducateurs » et a été rapidement retrouvé. « Le juge a alors décidé de l’incarcérer », a précisé le procureur.

Le jeune homme, de nationalité française et dont les obsèques seront célébrés en Algérie où vit son père, a laissé un mot à l’intention de sa mère « pour expliquer son geste », a-t-on ajouté de même source.

Le dernier suicide à la maison d’arrêt de Tours remonte à Mai  dernier. » »

Mouai-mouai…

Flavien Moreau

L’Europe des 27 : Une belle avancée dans le recul.

Déjà 27? Comme le temps passe!

Nous sommes maintenant les seuls (avec la Suède) en passe d’être totalement désintégrés!  (les autres écopent)

Besson sur Fr. int cet après-m’, (nous étions à la Datcha où nous parviennent les zondes radio), a chantonné que Bruxelles « actait » de ce que la fRance n’avait commis aucune faute à l’endroit des Rom’s…voir des immigrés.(sic)



Il a seulement oublié de préciser que l’Europe exigeait dans les 15 jours un rapport circonstancié sur ce que la fRance leur avait foutu comme doigt à leur envers….



En gros: c’est un petit différent concernant le décor des chiottes!